Rodolphe CAILLARD Ostéopathe D.O. 32 rue Paul Belmondo 75012 Paris 06 74 57 66 29 sur rendez-vous du lundi au samedi de 9h à 20h
                  Rodolphe CAILLARD  Ostéopathe D.O.                   32 rue Paul Belmondo 75012 Paris                                                06 74 57 66 29 sur rendez-vous                                                           du lundi au samedi de 9h à 20h

                              Syndrome de l'essuie-glace 

Il existe plusieurs dénominations pour cette douleur fréquente du bord latéral du genou:

  • Le syndrome de l’essuie-glace,
  • Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale,
  • Tendinite du TFL (tenseur du fascia lata),
  • Le syndrome du tractus ilio-tibial,
  • Le syndrome de la bandelette de Maissiat.

 

Le tractus ilio-tibial est un épaississement du fascia lata. Il correspond à une enveloppe fibreuse qui se situe au niveau de l’extérieur de la cuisse. Elle est très solide et permet en partie de stabiliser latéralement le genou. Elle est tendue de la hanche (épine iliaque antéro-supérieure) au genou (condyle latérale du tibia).

 

Ce sont les sportifs qui sont les plus touchés par cette pathologie et notamment les coureurs de fond et de façon moins courante le cyclisme. On retrouve également ces douleurs dans certains sports collectifs comme le football.

Les symptômes

La douleur siège à la face latérale (externe) du genou, cependant il ne s’agit pas d’une « réelle » tendinopathie ». En réalité, le tendon est totalement sain.  Il s’agit uniquement d’une irritation du tendon sur le condyle externe du genou, par mouvements répétés : on parle de tendinite par « friction« .

De plus, la particularité de ce syndrome est l’apparition de la douleur spécifiquement dans la course à pied (le cyclisme, régulièrement cité, n’entraîne que très rarement cette pathologie).

Enfin, les douleurs sont généralement reproductibles c’est-à-dire qu’il s’agit de la même sensation douloureuse, pour le même temps de course à pied. Après l’arrêt de la course à pied, la douleur cesse ou peut persister quelques heures voire être présente dans la vie quotidienne, notamment dans les escaliers. Parfois, ce syndrome est bilatéral c’est à dire que les deux jambes sont touchées.

Quelles sont les causes ? 

Mise à part les causes intrinsèques (forme du membre inférieur), 4 causes sont souvent retrouvées chez les personnes atteintes d’un syndrome de l’essuie glace :

  • Kilométrage trop important (surentraînement),
  • Course sur route bombée,
  • Entraînement en côte et en descente,
  • Utilisation de chaussures usagées.

 

Syndrôme de l'essuie glace et ostéopathie

Dans un premier temps, le repos (sportif) associé à un glaçage local permet de soulager les douleurs. L’étirement du fascia-lata a également montré de bons résultats.

Il est également vivement conseillé d’aller voir un ostéopathe biomécanicien. Celui-ci va dans un premier temps réaliser un examen postural du patient et s’assurer qu’il n’y a aucun déjettement (postural) et aucun affaissement du membre inférieur. Dans un second temps, il va grâce à un travail de mobilisation/manipulation permettre une meilleure répartition des contraintes au niveau de la hanche et du genou. Avec pour conséquence une diminution des contraintes au niveau du tractus ilio-tibial.

Des séances de kinésithérapie (couplées) avec 1 ou 2 séance(s) d’ostéopathie, peuvent également être indiquées (massage transverse profond, ultrason).

Il est également intéressant de travailler avec un podologue (orienté sport) afin de corriger une mauvaise statique du pied. Enfin, il est important de vérifier l’état des chaussures et de les changer si celles-ci sont trop usagées.

Comment reprendre la course ?

La reprise de la course à pied doit être progressive et se faire infra-douleur. Il est conseillé de bien glacer à la fin de chaque séance et de s’étirer le fascia-lata (1h30 au moins après l’arrêt du sport). Il est conseillé de courir dans un premier temps sur terrain plat et d’éviter les routes bombée et/ou les montées et descentes.

Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris, Syndrome essuie glace ostéopathe paris,

   Besoin d’un                      rendez-vous?

32 rue Paul Bemondo Paris 12

   Disponibilités

Sur rendez-vous uniquement 

 

Du lundi au samedi

de 9h à 20h

           

           Tarifs

   Au cabinet         50 €
   A domicile         80 €

 

Moyens de paiement autorisés

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Rodolphe Caillard ostéopathe situé au 32 rue Paul Belmondo Paris 12.